Investir dans les NFT

Le NFT ou Non-Fungible Token (jeton non fongible) est un actif unique. Il ne peut pas être remplacé par autre chose, ce qui fait de lui un jeton rare. Cette rareté attire énormément les investisseurs, en plus, le marché semble avoir de l’avenir. Mais comment investir dans ces jetons ? Ci-après les étapes à suivre pour investir dans les NFT.

Étape n° 1 : prendre en compte les risques d’un investissement dans les NFT

investissement dans les NFT

A découvrir également : Ces investissements qui résistent aux crises

Un bon investisseur qui veut réussir ses projets prend en compte les risques avant de se lancer. Si vous voulez donc investir dans les NFT, tenez compte des risques et des arnaques comprenant la volatilité du marché, le wash trading, la violation des droits d’auteur ainsi que le vol des données.

La volatilité du marché

Sachez tout d’abord que le marché des NFT est très volatil. La valeur d’un NFT peut donc hausser rapidement ou chuter inopinément. En somme, il y a un risque de perdre l’investissement à cause de cette caractéristique de ce marché.

A voir aussi : Décoder l'achat d'un mobil home d'occasion dans un camping : votre guide complet

Le wash trading

Avant d’investir dans les NFT, analysez son prix pour voir s’il est normal. Il y a des individus qui le gonflent via le wash trading. Ces derniers cherchent juste à attirer l’attention des acheteurs en influençant les enchères avec plusieurs portefeuilles.

Vous allez penser que le NFT a de la valeur, alors qu’il n’y a qu’une personne derrière qui fait monter les enchères dans le but de vous arnaquer.

La violation des droits d’auteur

Sachez également qu’il peut y avoir des vendeurs qui proposent des NFT qui ne sont pas les leurs. Si vous les achetez, vous risquez des poursuites. Si l’achat et surtout l’utilisation de ces NFT n’ont pas été autorisés par leurs propriétaires réels, ces derniers peuvent porter plainte pour atteinte au droit de la propriété intellectuelle.

Le vol des données

Après, il y a également un risque de piratage. Vos données peuvent être volées par un hacker. Pour éviter cela, il faut transférer constamment les jetons sur des portefeuilles privés et modifier régulièrement le mot de passe lié aux portefeuilles.

Il est aussi possible de perdre ce mot de passe ou encore de perdre l’accès à vos NFT. Si cela arrive, vous perdez votre investissement.

Étape n° 2 : acheter ou créer des NFT

acheter ou créer des NFT

Maintenant que vous connaissez les arnaques et les risques, vous pouvez commencer votre investissement. Pour ce faire, vous devez tout d’abord avoir des NFT. Vous pouvez en acheter ou en créer.

Acheter des NFT

Vous devez choisir une plateforme spécialisée où vous pouvez acheter vos NFT. Vous pouvez par exemple en avoir sur Binance NFT, Rarible, Coinbase NFT, Async Art, SuperRare, OpenSea, etc. L’achat nécessite un portefeuille de cryptomonnaies.

Créer des NFT

Pour créer des NFT, vous devez avoir un portefeuille d’actifs numériques. Vous devez ensuite choisir une plateforme spécialisée dans la vente et l’achat de NFT.

Après, chaque plateforme a son propre fonctionnement, mais en général, vous devez avoir un bouton « créer » sur celle que vous avez choisie. Une fois dedans, vous devez télécharger votre œuvre et suivre les étapes pour créer le NFT.

Étape n° 3 : revendre des NFT

revendre des NFT

Si vous êtes réellement le propriétaire d’un NFT, que vous l’ayez acheté ou créé, vous pouvez le vendre. Pour ce faire, choisissez une plateforme spécialisée, mais notez qu’il y a des frais pour la vente. Ces derniers varient d’un réseau de blockchain à un autre.

Pour vendre votre NFT, vous devez le télécharger sur la plateforme. Vous pouvez ensuite choisir la vente à prix fixe ou la vente aux enchères. Quand le NFT est vendu, la plateforme le transfère à l’acheteur et déplace par la suite les cryptomonnaies issues de la vente (après prélèvement des frais) dans votre portefeuille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *